24 NISAN 2013 @ISTANBUL : WE DONT FORGET

Quelques photos des commémorations du 24 avril 1915 à Istanbul (Constantinople), une date symbolique correspondant au jour où des centaines d’intellectuels et notables arméniens furent arrêtés puis assassinés par les autorités Jeunes Turcs.

Depuis quatre ans, l’État négationniste turc autorise les commémorations publiques du 24 avril, jour de deuil pour les Arméniens du monde entier. Une manifestation portée par la société civile turque, mais aussi par les minorités (arméniennes, alévies et surtout kurdes) qui la compose.

Ces manifestations ont aussi eu lieu à Amed (Diyarbakir en turc), capitale du Kurdistan turc située dans le sud est anatolien et dans le Dersim, une région martyr de l’Anatolie, aujourd’hui à forte majorité kurde alévie et où des milliers d’Arméniens ont trouvé la mort durant le Génocide. Elles rappellent au monde entier que la Turquie ne reconnaît toujours pas le Génocide arménien qui a causé la mort d’environ 1,5 millions de personnes, la quasi destruction d’un peuple et de sa culture et son éclatement en diaspora…

A deux ans du centenaire du Génocide arménien, la négation de ce crime imprescriptible -le Génocide blanc- continue, malgré une remise en question d’une partie de la société civile turque qui s’est désormais emparée de la question et demande des comptes à l’État…

En mémoire de ma famille, Sarkis, Hovsana et les autres et de celle de tous les apatrides, exilés et Heimatlos ainsi que leurs descendants…

R.I.P



Comments are closed.